Ce contenu nécessite HTML5 & Javascript ou Adobe Flash Player Version 9 ou supérieure.

Cliquez-glissez pour animer le dessin

Le vrai bonheur c'est d'avoir pour métier sa passion
Stendhal

Si la technique dépend de chacun, le but ultime est de trouver son propre style.
Marine travaille de mémoire et sans photos.
Pour "posséder" le modèle il lui a fallu d'abord s'en détacher et le comprendre. Avoir ses chevaux chez elle, vivre avec eux, les monter chaque jour est une nécessité, on ne dessine bien que ce que l'on connaît bien! Les chevaux de Marine sont devenus une partie intégrante d'elle même. Cette imprégnation donne fluidité et aisance au dessin, l'artiste n'est plus fixée sur le modèle, elle en est détachée, et ainsi le libère...
L'encre, à la plume ou au pinceau, donne finesse et précision. Le choix du papier est important, sa matière et sa couleur permettent de rehausser le trait et de donner du relief. La sculpture, à la fois complémentaire et différente, permet une étude en volume et une approche plus aboutie de la masse musculaire. La pratique de ces deux disciplines favorise une progression continue... regardez bien les chevaux de Marine, car par delà l'œuvre d'art ils donnent à voir la passion d'une vie.